Achats & Digital (1/4)- La nouvelle donne

Avec la digitalisation des usages, les directions achats ont aujourd’hui plus que jamais l’opportunité de se positionner comme un créateur de valeur. Elles ne sont plus uniquement des « optimiseurs de coût ». Un changement de paradigme qu’elles doivent autant à la révolution digitale qu’à leur positionnement dans l’entreprise.

Certes, la profession achat continue d’opérer de profondes mutations en s’appuyant sur les outils digitaux pour gagner en efficacité et réduire ses coûts opérationnels. Le Cloud permet ainsi la mise en œuvre de solutions flexibles, disponibles, rapidement adaptables et déployables. L’objectif étant de tirer profit du ROI de son système d’information au plus vite. Le Big Data pour sa part va contribuer à rendre les achats plus prédictifs. Il va également aider les acheteurs à se concentrer sur les gisements les plus intéressants. Tout cela au profit du développement de leur entreprise.

La digitalisation des achats contribue à l’émergence de nouveaux services

Néanmoins, les bénéfices de cette digitalisation se font ressentir au-delà des frontières de la fonction achat. Cette dernière est alors en mesure de délivrer de nouveaux services à ses clients internes. Elle joue pour cela sur des leviers tels que les réseaux sociaux ou encore la mobilité. Par exemple, avec l’intégration de réseaux sociaux dans un système d’information achat, la fonction achat est en mesure de proposer en interne des outils qui mobilisent les acteurs clés de l’entreprise (fil d’actualité, forum, posts, like…). La mobilité permet quant à elle aux acheteurs d’accéder à toutes les informations utiles en temps réel et ce, de n’importe où. La direction des achats devient plus disponible pour répondre aux différentes requêtes de ses clients internes : validations, enquêtes, forums…

La fonction achat renforce son rôle de business partner

D’autre part, dans le cadre des projets de transformation digitale de leur organisation, force est de constater que la fonction achat est plus que jamais en mesure de remplir son rôle de business partner et d’accompagner les prises de décision. Un positionnement légitime de par sa fonction mais que le digital est venu renforcer.

Si la transformation est l’affaire de toutes les directions, la direction des achats est en position privilégiée sur certains aspects. Avantage dû à son ouverture naturelle vers ses fournisseurs et les marchés. Elle peut ainsi identifier les nouvelles tendances, les innovations de produits ou les services du marché dont son entreprise pourrait bénéficier. Le but étant d’accélérer sa propre transformation. Ainsi, lorsqu’il s’agit de sourcer d’éventuels partenaires, elle est en mesure, de par ses fonctions régaliennes, d’identifier et d’incuber des start-ups aux technologies innovantes. Elle permet ainsi à l’entreprise de prendre une longueur d’avance par rapport à ses concurrents. De même, en s’appuyant sur son système d’information achat, elle pourra identifier et qualifier de nouveaux fournisseurs à même d’accroître la valeur pour l’entreprise. Elle pourra également mesurer et piloter la performance des fournisseurs, piloter les risques…

La relation fournisseurs gagne en qualité

Enfin, grâce à la digitalisation, la fonction achat peut faire évoluer ou repenser certains aspects essentiels de la relation fournisseurs. Et pour cause, la fonction achat est au cœur d’un écosystème dans lequel interviennent toutes les fonctions de l’entreprise mais également ses partenaires, les fournisseurs. Un positionnement qui la rend légitime pour travailler à l’optimisation de cet écosystème. Cela améliore également la collaboration entre les différentes parties prenantes. Dans le cadre de cette démarche, les achats pourront notamment faciliter et accompagner la mise en place d’outils collaboratifs. Parmi eux par exemple, la facturation électronique ou le reverse factoring.


Vous aimerez aussi :
Achats & Digital (2/4) – S’armer pour éviter les risques
• Achats & Digital (3/4) – Cultiver son cashflow
• Achats & Digital (4/4) – Objectif réduction des coûts

LeadGen

Besoin d’optimiser vos achats ?

Renseignez vos coordonnées pour qu’un conseiller American Express vous contacte gratuitement !

* Les champs marqués* sont obligatoires
Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Pour exercer ce droit, contactez : American Express Carte France, GCP, 4 rue Louis Blériot, 92561 RUEIL MALMAISON Cedex. Données collectées à des fins commerciales. 


Supplément partenaire réalisé et animé par American Express. La rédaction des Echos n'a pas participé à sa réalisation.

Inspirez-vous. Informez-vous


Ne manquez rien
de l'actualité business !

Recevez une fois par mois la newsletter InstinctBusiness.

Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Pour exercer ce droit, contactez : American Express Carte France, GCP, 4 rue Louis Blériot, 92561 RUEIL MALMAISON Cedex. Données collectées à des fins commerciales.