Achats à l’étranger : évitez les turbulences

Tenter l’aventure du sourcing hors des frontières de l’Hexagone peut se révéler un exercice périlleux. Diversifier ses fournisseurs dans des contrées lointaines peut sembler d’un intérêt évident, surtout quand les économies à la clé sont substantielles. Cependant, s’approvisionner dans un pays « low cost » peut aussi réserver son lot de mauvaises surprises pour des primo-importateurs. Il est donc indispensable de sécuriser cette démarche en choisissant avec soin son fournisseur étranger. Cartographier les risques liés à l’environnement juridique, le terrain géopolitique et les différences culturelles est aussi indispensable. Retour sur les bonnes pratiques des entreprises en matière d’achats à l’étranger.

Eviter les turbulences pour vos achats à l’étranger

Éviter des pays qui connaissent une forte instabilité politique peut s’avérer une précaution de bon sens. Mais même les zones de délocalisation et d’approvisionnement réputées sûres ne sont pas à l’abri de basculer dans les turbulences. Outre ces risques géopolitiques, il faut aussi ne pas sous-estimer les catastrophes naturelles et les risques sociaux. Ils peuvent en effet sérieusement affecter la réputation et l’image de donneurs d’ordres européens.

Anticiper les risques liés aux contextes monétaire et administratif

Sur le terrain purement économique, la fluctuation des monnaies des pays hors zone Euro peut également compromettre significativement la compétitivité d’une source d’approvisionnement attractive. Les outils de couverture contre le risque de change sont dès lors indispensables pour lisser ces effets à moyen terme. C’est un élément indispensable d’une stratégie gagnante d’achats à l’étranger.

Par ailleurs, la France n’a pas le monopole des lourdeurs administratives. Certains pays sont réputés pour leur bureaucratie ubuesque, voire une corruption généralisée… Se faire accompagner par des partenaires aguerris aux subtilités locales peut ainsi s’avérer très utile. Cela permet souvent de pénétrer ces zones d’ombre sans céder à des pratiques douteuses, parfois à l’insu de son plein gré !

Apprendre à connaître ses partenaires

Les différences culturelles avec ses fournisseurs étrangers ne sont pas non plus un mince obstacle. En particulier quand la communication se fait dans un anglais approximatif.  Les achats à l’étranger peuvent ainsi être source de nombreux malentendus et incompréhensions cocasses. Ils se révèlent en revanche plus ou moins drôles en fonction de leurs conséquences sur le business et l’organisation des partenaires.

Prendre l’avion et le temps de connaître un fournisseur dans son environnement culturel est indispensable. Ne pas hésiter non plus à se rapprocher d’autres clients européens pour leur demander conseil et s’inspirer de leur expérience. Bien sûr, le temps de rodage de ce nouveau partenariat multiculturel sera forcément plus long qu’avec un fournisseur d’un département limitrophe. Il est donc fortement recommandé de prévoir des marges d’adaptation dans la phase de mise en place du contrat. Instaurer une relation de confiance avec le prestataire étranger se révélera bien plus efficace que de verrouiller des clauses juridiques, dont l’application peut se révéler précaire sous d’autres cieux.

LeadGen

Besoin d’optimiser vos achats ?

Renseignez vos coordonnées pour qu’un conseiller American Express vous contacte gratuitement !

* Les champs marqués* sont obligatoires
Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Pour exercer ce droit, contactez : American Express Carte France, GCP, 4 rue Louis Blériot, 92561 RUEIL MALMAISON Cedex. Données collectées à des fins commerciales. 


Supplément partenaire réalisé et animé par American Express. La rédaction des Echos n'a pas participé à sa réalisation.

Inspirez-vous. Informez-vous


Ne manquez rien
de l'actualité business !

Recevez une fois par mois la newsletter InstinctBusiness.

Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Pour exercer ce droit, contactez : American Express Carte France, GCP, 4 rue Louis Blériot, 92561 RUEIL MALMAISON Cedex. Données collectées à des fins commerciales.