Calcul de BFR : les points de vigilance à ne pas perdre de vue !

bfr calcul precisionVéritable indicateur de la santé financière d’une entreprise, le Besoin en Fond de Roulement (BFR) mérite toutes les attentions des dirigeants et directions financières. Que ce soit pour le calcul de BFR ou pour son suivi, quelques points sont à surveiller de près…

Plus communément appelé BFR, le Besoin en Fond de Roulement indique le montant dont l’entreprise a besoin pour financer son cycle d’exploitation ou de production. Son calcul n’est autre que la différence entre l’actif circulant et le passif circulant. Plus concrètement, il est constitué du montant des stocks et des créances clients, diminué du montant des dettes fournisseurs.

BFR : un indicateur vital pour l’entreprise

Le calcul de BFR est important tout au long de la vie de l’entreprise depuis sa création jusqu’à son développement, en passant par son éventuelle reprise. Sa mauvaise estimation peut en effet entraîner des difficultés de trésorerie. Voire la mise en redressement ou en liquidation judiciaire de l’entreprise.

Calcul de BFR : l’art de l’anticipation

Pour estimer au plus juste leur BFR, les entreprises doivent donc anticiper différents flux de trésorerie (tant en encaissement qu’en décaissement). Toute la difficulté de l’exercice consiste donc à mesurer le plus précisément possible plusieurs éléments :

– leur besoin en stock de matières premières. Cette estimation doit tenir compte des délais d’approvisionnement, des contraintes de fabrication et de la saisonnalité de leur activité.

– leur stock de produits en cours de fabrication. Une estimation est notamment indispensable pour éviter de stocker trop de produits finis et d’immobiliser une partie de leur trésorerie.

– le stock de produits finis dont elles doivent disposer en permanence. L’entreprise doit pouvoir satisfaire au mieux et au plus vite les demandes client.

– pour les sociétés de services, le volant des charges courantes à avancer en permanence avant de pouvoir facturer.

– le montant moyen TTC des créances clients en attente de règlement. Un montant qui varie en fonction de l’importance du chiffre d’affaires, des délais de facturation et des délais de paiement.

– l’encours moyen des crédits fournisseurs TTC, soit le total moyen des factures qui seront dues aux fournisseurs. Il se calcule en fonction des délais de paiement accordés par ceux-ci à l’entreprise de façon habituelle ou qui ont spécifiquement négociés par l’entreprise (en général en fonction du volume des achats réalisés auprès d’eux). Pour les sociétés de services, il est remplacé par l’encours moyen des acomptes clients.

Pour que le BFR soit estimé au plus juste, ces chiffrements doivent, dans la mesure du possible, être évaluer à leur niveau maximum (à savoir en fin d’année ou en fin de pointe d’activité saisonnière).

Suivre l’évolution de son BFR

Par ailleurs, le BFR varie au même rythme que l’activité de l’entreprise. C’est la raison pour laquelle il convient de surveiller son évolution avec précision.

Les leviers d’action pour maîtriser son BFR

Enfin, pour maîtriser leur BFR, les entreprises ont la possibilité d’agir sur différents leviers :

– la négociation avec les fournisseurs d’un allongement des délais de paiement.

– la négociation avec les clients, de la diminution des délais de paiement, moyennant pourquoi pas un escompte pour tout paiement comptant.

– la diminution du délai de rotation des stocks, notamment en passant à une gestion des stocks en flux tendu.

Pour le chef d’entreprise et sa direction financière, le BFR est donc un indicateur indispensable afin d’éviter les difficultés. Son calcul nécessite une surveillance et une analyse fine de l’ensemble des flux de l’entreprise. Il est également indispensable d’adapter les modes de financement du BFR en fonction de son développement.

Supplément partenaire réalisé et animé par American Express. La rédaction des Echos n'a pas participé à sa réalisation.

Inspirez-vous. Informez-vous


Ne manquez rien
de l'actualité business !

Recevez une fois par mois la newsletter InstinctBusiness.

Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Pour exercer ce droit, contactez : American Express Carte France, GCP, 4 rue Louis Blériot, 92561 RUEIL MALMAISON Cedex. Données collectées à des fins commerciales.