Comment faire pour signer un contrat d’apprentissage ?

0

Devenir élève : détails et définition d’un contrat d’apprentissage

Un contrat d’apprentissage est un contrat de travail et d’études qui permet aux jeunes âgés de 16 à 29 ans de passer d’une période de travail rémunérée dans l’entreprise à une période d’études au Centre de formation (CFA). Il offre aux jeunes la possibilité d’acquérir des compétences et une expérience professionnelle alors qu’ils se préparent à obtenir un diplôme d’État ou un titre professionnel.

Il s’agit d’un type particulier de contrat de travail , conclu avec l’employeur après l’inscription de l’étudiant au CFA.

A lire également : Quels sont les métiers en apprentissage ?

Qui peut signer un contrat de travail ?

Pour devenir apprenti, vous devez avoirentre 16 et 29 ans à la date de début du contrat d’apprentissage .

Cependant, il existe de nombreux écarts  :

Lire également : Comment demander un licenciement economique ?

  • Pour les jeunes âgés d’au moins 15 ans et un jour . Ils peuvent conclure un contrat scientifique s’ils ont terminé leur premier cycle d’enseignement secondaire (collège) et s’ils sont inscrits au lycée professionnel ou au CFA (en cours d’études). Un jeune qui atteint l’âge de 15 ans entre le début de l’école et le 31 décembre peut également postuler à un apprentissage.

Si un élève de 4e année souhaite s’orienter vers une formation professionnelle, il peut également s’intégrer à la demande de la 3e année « pré-métiers » , ce qui lui permet de découvrir divers métiers techniques tout en restant à l’école.

  • Pour les plus de 29 ans

La limite d’âge peut être portée à 30 ans pour les stagiaires préparant un diplôme supérieur à celui déjà acquis, ou lorsque leur contrat estlicencié pour des raisons indépendantes de leur volonté (faute de l’employeur, cessation d’activité, incapacité physique temporaire, etc.). Dans les deux cas, le contrat scientifique doit être conclu dans un délai d’un an à compter de l’expiration du contrat précédent.

  • Pour les personnes reconnues comme travailleurs handicapés

Il n’y a donc pas de limite d’âge.

  • Pour ceux qui sont inscrits en tant qu’athlète de haut niveau sur une liste dressée par le ministre en charge du sport

Il n’y a donc pas de limite d’âge.

  • Permet aux personnes ayant un projet de créer ou de télécharger une entreprise

Seulement si ce projet ne peut être mis en œuvre que grâce à un diplôme ou à un titre sanctifiant la formation en apprentissage.

Qui peut recruter ?

Employeurs publics et privés

Cela correspond aux entreprises des secteurs agricole, artisanal, commercial, industriel ou même aux entreprises qui embauchent pour un travail temporaire ou saisonnier. Associations etles professions libérales peuvent également conclure un contrat scientifique.

Seule limite : l’employeur ne peut pas seulement être un individu .

Comment trouver un employeur ?

Un employé peut trouver un employeur qui l’embauchera chez l’apprenti en plusieurs étapes.

Peut :

— Consultez les offres d’emploi pour les apprentissages en ligne et répondez-y,

— Identifier les entreprises du secteur qui s’y intéressent et envoyer une candidature spontanée,

— Contacter les responsables des relations avec les entreprises CFA où il prépare son diplôme,

— Contactez d’anciens étudiants en formation ou lisez leur rapport de stage,

— Obtenez des informations auprès du centre d’emploi,

— Rendez-vous à l’agence temporaire,

— Consulter les chambres de commerce, d’artisanat et même d’agriculture,

— Consultez les sites Web des conseils régionaux,

— Participer à des journées portes ouvertes,foires ou forums de l’emploi.

Il est important d’identifier le secteur en amont et les entreprises qui intéressent l’étudiant et qui sont en ligne avec le diplôme qu’il prépare. Il peut alors, au moins six mois à l’avance, commencer ses recherches et envoyer son curriculum vitae.

Qui doit obtenir un contrat scientifique ?

Un contrat d’apprentissage est un contrat de travail écrit d’un certain type .

Éléments essentiels du contrat qui ne doivent pas être ignorés  :

  • Nom du (des) enseignant (s) de l’apprentissage,
  • Maîtrise en apprentissage durée de l’expérience dans le domaine d’intérêtétudiants,
  • Date de début et de fin du contrat,
  • Durée du contrat,
  • Le titre du diplôme préparé par l’étudiant,
  • Apprenti rémunéré horaire de travail des apprentis,
  • Adresse de l’établissement de formation,
  • Indiquez si l’employeur adhère à la convention collective,
  • Les conditions de sécurité.

Veuillez noter que si l’étudiant est mineur, le contrat doit contenir un certificat d’ouverture d’un compte bancaire à son profit par l’ascendant et doit déterminer la relation de relation.

De même, si l’étudiant est un enfant mineur de l’employeur, le contrat peut être remplacé par une simple déclaration.

Quelle est la durée du contrat d’apprenti ?

En principe, cette durée varie entre 6 mois et 3 ans. Tout dépend de la formation préparée et de l’obtention du diplôme, du niveau de compétence initial de l’étudiant ou de la répétition éventuelle.

  • Dans certains cas, cette durée peut être ajustée :

— Il varie entre 6 mois et 1 an lorsquefinalité de la formation obtention d’un diplôme : inférieur au diplôme déjà acquis ; même niveau et en relation avec le premier diplôme obtenu dans le cadre d’un contrat scientifique antérieur ; partie obtenue en confirmant l’expérience acquise ; dont la préparation a commencé sous un statut de non-apprentissage.

— Augmente à 4 ans lorsque l’étudiant est reconnu comme un travailleur handicapé ou s’il est inscrit sur la liste officielle des athlètes de haut niveau.

  • Le contrat scientifique peut être conclu :

Pour une durée limitée, dans le cadre d’un contrat à durée déterminéeune durée indéterminée, dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée. Ensuite, elle est au moins égale à la durée de la formation.

— Le contrat débute dans ce cas par une période d’apprentissage, d’une durée équivalente au cycle de formation suivant, et est régi par les dispositions du Code du travail relatives au contrat de science. À la fin de cette période, la relation contractuelle se poursuit dans le cadre des dispositions du Code du travail relatives au CDI, à l’exception de celles dupériode de probation.

Pour préparer le baccalauréat professionnel. La durée du contrat d’apprentissage est fixée à 3 ans et 2 ans pour les étudiants titulaires d’un diplôme de niveau 3.

Il est à noter que dans le cas où un employeur embauche un apprenti à la fin de son contrat d’apprentissage, qu’il s’agisse d’un contrat permanent, d’un contrat à durée déterminée ou d’un travail temporaire dans la même entreprise, l’étudiant n’est pas tenu de terminer la période de probation . De même, la durée de son contrat de science est prise en compte dans le calcul de ses honoraires et de son ancienneté.

Quand pouvez-vous signer un contrat d’apprentissage ? Quand commence l’apprentissage ?

Le stage au sein de la société doit commencer au plus tôt 3 mois avant et au plus tard 3 mois après le début du cycle CFA au cours duquell’étudiant est inscrit.

Toutefois, un étudiant âgé de 16 à 25 ans (ou de 15 ans s’il est diplômé de l’université lorsqu’il rejoint le CFA ou la section d’apprentissage) peut, s’il n’est pas employé par un employeur, demander à suivre une formation CFA ou UFA pour la qualification professionnelle.

Cette formation ne dure pas plus d’un an, dans les limites des places convenues avec le conseil régional. Le jeune a ensuite salué les avantages du statut de stagiaire dans la formation professionnelle.

Comment faire pour signer un contrat d’apprenti ?

Une fois que vous avez trouvé une entreprise qui vous mènera à un contrat scientifique, voici les différentes étapes de la signature :

Signature et enregistrement du contrat

Qui sont les signataires ?

  • Combien de copie ?

Le contrat doit être rédigé en 3 exemplaires originaux .

  • Que dois-je faire après avoir signé une copie du contrat ?

Après la signature, des copies doivent être soumises pour vérification CFA (le directeur du CFA délivre un visa confirmant l’inscription du stagiaire).

Un exemplaire est ensuite conservé par l’élève et l’autre par l’employeur.

  • Qui sauve le contrat ?

Le dernier exemplaire que l’employeur envoie à l’organisation pour enregistrement :

— Chambre de commerce et d’industrie (CCI) : pour toute entreprise inscrite au registre du commerce et des sociétés (RCS, registre des commerçants), association ou profession libérale.

— Chambres de commerce et d’artisanat : pour toute entreprise artisanale.

— Chambre d’agriculture : pour toutes les fermes, à l’exception des artisans ruraux.

— Unité territoriale de la DirecteDans le registre des entreprises : pour toute entreprise du secteur public, association ouune profession libérale qui n’est pas inscrite au RCS.

Cette approche est totalement gratuite. L’envoi doit être effectué par l’employeur avant le début du contrat, ou dans les 5 jours, il peut être ouvert au plus tard. Il doit accompagner un contrat scientifique d’un contrat de formation et, si nécessaire, d’un contrat d’ajustement de la durée.

Le Conseil consulaire en charge dispose de 15 jours pour enregistrer le contrat. En l’absence d’action de la part du conseil d’administration pendant cette période, le contrat est reconnu comme enregistré. En cas de refus, le contrat ne peut pas ou doit cesser de s’appliquer.

Une fois le contrat enregistré, l’employeur doit déclarer son emploi dans les 8 jours précédant l’emploi effectif de l’étudiant, comme c’est le cas pour tout droit d’emploi habituel.

Quelles sont les obligations des parties au contrat ?

Passifs des apprentis

Dans le cadre du contrat d’apprentissage, l’étudiant entreprend qu’il va :

Selon l’employeur  :

  • Observer et s’adapter aux règles de fonctionnement de l’entreprise (horaires, vêtements, règles de vie, etc.),
  • Pour travailler pendant la durée du contrat,
  • Effectuer le travail requis et lié à la profession préparée.

Selon le CFA  :

  • Pour suivre la formation théorique convaincante du CFA,
  • Pour se conformer au règlement intérieur,
  • Pour informer le CFA d’une absence ou d’un retard,
  • Pour que le document de liaison soit mis à jour,
  • Pour réussir l’examen prévu dans le cadre du contrat scientifique,
  • Informez le CFA en cas de problème avec votre entreprise.

Obligations de l’employeur

Un employeur qui accepte de recevoir un stagiaire est également tenu, sur la base du contrat  :

  • Déterminer le maître d’apprentissage, parmi le personnel de son entreprise, qui est responsable de la formation des étudiants,
  • Former professionnellement les étudiants enla profession choisie, lui permettant d’acquérir une formation complète,
  • Pour se conformer aux dispositions légales et conventionnelles régissant le travail des stagiaires,
  • Pour que l’étudiant soit disponible pour pouvoir suivre la formation théorique dispensée par le CFA,
  • Pour postuler un étudiant à l’examen final afin de recevoir un diplôme,
  • Payez l’apprenti pour son travail, en respectant le minimum légal.

Obligations CFA

Si le contrat est signé par deux parties (l’apprenti et son employeur), 3 acteurs sont impliqués dans l’apprentissage.

Le centre de formation des étudiants est également tenu de respecter  :

  • Définir les objectifs de la formation des étudiants,
  • Offrir une formation théorique et technologique aux étudiants, conformément aux exigences de la profession préparée,
  • Informer les maîtres d’apprentissage,
  • Assurez-vous de suivre la formation scientifique,
  • Assurez-vous que le jeune est inscrit à l’examen à la fin de la formation.

Achèvement du contrat

Le contrat d’apprentissage prend généralement fin lorsque la durée prévue expire. Cependant, un employeur ou un élève peut le casser avant qu’il n’atteigne son terme .

Il existe deux types de règles :

  • Celles qui s’appliquent pendant la « période d’essai », c’est-à-dire jusqu’à ce que l’étudiant ait complété 45 jours dans les entreprises.
  • Celles qui s’appliquent après la fin de la « période d’essai » (accord des parties, démission, licenciement, résiliation anticipée en cas de graduation).

Il peut également être violé par une décision administrative en cas de compromission de l’apprenti.

Plus de détails sur le dysfonctionnement du contrat d’apprentissage .

Dans tous les cas, à la fin du contrat, l’employeur doit donner à l’apprenti  :

  • Certificat de travail,
  • Certificat de travail,
  • Dernier bulletin de vote payé,
  • Et, si vous le souhaitez, un reçu pour tout solde de compte.

Contrat de science : textes officiels

Un contrat d’apprentissage est un type particulier de contrat de travail conclu entre le stagiaire ou son représentant légal et l’employeur.

L’employeur s’engage, en plus du paiement du salaire, à fournir à l’étudiant une formation professionnelle complète, en partie dans l’entreprise et en partie dans le centre d’enseignement ou la section d’apprentissage.

Personne ne devrait être embauché à l’âge de seize ans, à moins qu’au début de l’âge de seize ans vingt-neuf ans.

Toutefois, les jeunes de 15 ans ou plus peuvent commencer un contrat scientifique s’ils justifient de terminer un enseignement secondaire inférieur.

Les jeunes quiatteignant l’âge de 15 ans avant la fin de l’année civile, ils peuvent être inscrits, en qualité scolaire, dans un établissement d’enseignement secondaire professionnel ou dans un centre de formation pour commencer leur formation, dans les conditions fixées par décret du Conseil d’Etat.

La date de début du contrat ou de la période d’apprentissage peut être fixée en dehors des périodes prévues sur demande de dérogation adressée au recteur de l’académie ou au directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la foresterie ou au directeur régional de la Jeunesse, des Sports et des Affaires sociales Cohésion.

Cette demande mentionne expressément le motif invoqué à son appui et les résultats de l’évaluation des compétences de la personne concernée, effectuée dans les conditions prévues.

Il est transféré par l’intermédiaire du directeur du centre de formation des scientifiques ou, dans le cas oùsections pour l’apprentissage, chef d’établissement commercial, qui joint son avis. L’absence de réponse du recteur de l’Académie ou du directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la foresterie ou du directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale dans les deux semaines suivant la date de la saisine constitue une décision d’acceptation.

La limite d’âge de 29 ans ou plus n’est pas applicable dans les cas suivants :

(1) Lorsque le contrat ou la période d’apprentissage proposée fait suite à une période contractuelle ou à un apprentissage exécuté antérieurement et mène à un diplôme supérieur à celui obtenu à la fin du contrat ou de la période d’apprentissage précédente ;

(2) En cas de rupture de contrat pour des raisons indépendantes de la volonté de l’apprenti ou suite à une incompétence physique et temporaire ;

(3) Si un contrat scientifique est signé par une personne reconnue comme un travailleur handicapé ;

(4) Si un contrat scientifique est signé par une personne qui a un projet de création ou de reprise de l’emploi, dont l’achèvement est conditionnel à l’acquisition d’un diplôme ou d’un titre confirmant la formation entreprise ;

(5) Lorsqu’un contrat scientifique est signé par une personne inscrite comme athlète de haut niveau.

Le contrat scientifique peut être conclu pour une durée limitée ou pour une durée indéterminée.

Quand conclu indéfiniment, le contrat commence avec la période d’apprentissage, au cours de laquelle il est organisé par le présent titre.

La durée du contrat ou de la période d’apprentissage peut être ajustée pour tenir compte du niveau initial de compétence du stagiaire.

Cette période est ensuite déterminée par les parties contractantes sur la base d’une évaluation des compétences et après approbation par le service d’inspection des apprentis compétent. L’approbation est considérée comme acquise dans les conditions fixées par le décret du Conseil d’État.

Produit L6222-9

La durée du contrat peut varier de six mois à un an lorsque le but de la formation est d’obtenir un diplôme ou un titre :

(1) Au même niveau et en relation avec le premier diplôme ou titre obtenu dans le cadre d’un contrat scientifique antérieur ;

(2) Au niveau ci-dessous déjà diplômes ou titres acquis ;

(3) Partie obtenue en confirmant l’expérience acquise ;

(4) Dont la préparation a commencé sous un statut différent.

En cas de non-obtention du diplôme ou du titre professionnel, l’apprentissage peut être prolongé pour une période pouvant aller jusqu’à un an :

(1) Par prolongation du contrat initial ou de la période d’apprentissage ;

(2) Ou en concluant un nouveau contrat avec un autre employeur dans les conditions fixées par le décret.

L’employeur inscrit l’étudiant dans le centre de formation des étudiants qui fournitles instructions correspondant à la formation prévue dans le contrat.

Le choix du centre de formation des étudiants est déterminé par le contrat d’apprentissage.

L’employeur accepte que l’étudiant soit formé par le centre et qu’il participe à des activités visant à coordonner le centre et la formation interne.

Il prévoit l’inscription et la participation des étudiants aux tests du diplôme ou du titre confirmant la qualification professionnelle prévue dans le contrat.

L’employeur permet au maître d’apprentissage de mettre à disposition pendant ses heures de travail les disponibilités nécessaires à l’accompagnement des étudiants et d’établir des relations avec le centre de formation des étudiants.

L’employeur veillera à ce que le maître d’apprentissage reçoive une formation lui permettant de mener à bien sa mission et de suivre l’évolution du contenu de la formation fournie à l’étudiant et des diplômes qui les confirment.

La convention collective de l’entreprise oules affiliés peuvent définir les modalités de mise en œuvre et de soutien de ces formations.

Le contrat scientifique est envoyé pour enregistrement à la chambre consulaire dans les conditions fixées par le décret du Conseil d’État.

Le refus d’enregistrer un contrat scientifique s’oppose au contrat de recevoir ou de continuer à être exécuté.

L’enregistrement d’un contrat scientifique n’entraîne aucun coût.

Période d’essai dans le contrat de science

Le nombre et la durée de la période d’essai pour les scientifiques titulaires de contrats d’apprentissage ont changéau fil du temps. Comme pour toute autre personne employée par l’entreprise, il y a une période d’essai calculée en fonction du contrat de la personne concernée. Pour obtenir tous les détails sur la durée de la période d’essai.

Pouvez-vous rompre le contrat d’apprenti ?

Comme tout autre contrat, il est tout à fait possible de rompre. Un article entièrement consacré à la résiliation du contrat d’apprentissage est disponible sur notre site ici pour vous fournir toutes les informations dont vous avez besoin sur le sujet.

Partager.