Voyageur d’affaires : priorité sécurité !

Face au contexte actuel de risques (terroristes, sanitaires, politiques, environnementaux…), la sécurité est devenue une préoccupation majeure aussi bien pour les voyageurs d’affaires que pour les entreprises qui les emploient. Un constat qui ressort clairement de l’étude « Checking In : Servicing the Multifaceted Medem Business Traveller » réalisée par l’Association of Corporate Travel Executives (ACTE) pour American Express GBT en mars 2017.

Priorité à la sécurité du voyageur d’affaires

Selon ses principaux enseignements de l’étude ACTE/American Express GBT, 56 % des acheteurs interrogés ont constaté une augmentation des préoccupations de leurs voyageurs sur le sujet de la sécurité. Une tendance qui vient confirmer les résultats du Baromètre européen du voyage d’affaires 2017 d’American Express GBT. En effet, pour la seconde année consécutive, la sécurité arrive en tête des préoccupations des entreprises. Gage que la vigilance des entreprises en la matière se renforce, 87% des répondants à l’étude ACTE envisagent de mettre en place des actions visant à améliorer les formations sur la sécurité.

Ce sujet concerne également les données. En effet, alors que la connectivité reste un impératif dans le voyage d’affaires, 31% des répondants observent une augmentation des demandes liées à la sécurité des données de la part des voyageurs. Pour autant, peu d’entreprises semblent en tenir compte pour le moment. Ainsi, 58% autorisent largement l’usage d’outils mobile personnels et 64% permettent un accès au WiFi public sur des appareils professionnels.

Prise en compte de l’évolution des attentes du voyageur d’affaires

Au-delà de cette dimension sécuritaire, cette étude met également en exergue la volonté des entreprises de veiller à la satisfaction de leurs voyageurs. A cet effet, elles souhaitent tenir compte de l’évolution de leurs attentes lors de la définition de la politique voyage. Peu à peu le voyageur devient ainsi co-constructeur des politiques voyages. Un constat qui avait également déjà été relevé dans le Baromètre européen du voyage d’affaires 2017. Ainsi, un tiers des entreprises sondées (+12 points par rapport à l’année précédente) évaluerait désormais la satisfaction des voyageurs, et adapterait leur politique voyages en conséquence.

Equilibre entre vie professionnelle et personnelle et prestations alternatives gagnent du terrain

Selon 31% des répondants, l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle a ces deniers mois pris de plus en plus d’importance. 43% d’entre eux estiment par ailleurs que la volonté d’intégrer une dimension loisirs aux déplacements professionnels est en croissance.

Enfin, pour 53% des acheteurs, les voyageurs ont de plus en plus souvent recours à des services alternatifs de transport au sol. L’usage du co-voiturage a par exemple augmenté de 44% alors même que la location traditionnelle de véhicule est en baisse.


Supplément partenaire réalisé et animé par American Express. La rédaction des Echos n'a pas participé à sa réalisation.

Inspirez-vous. Informez-vous


Ne manquez rien
de l'actualité business !

Recevez une fois par mois la newsletter InstinctBusiness.

Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Pour exercer ce droit, contactez : American Express Carte France, GCP, 4 rue Louis Blériot, 92561 RUEIL MALMAISON Cedex. Données collectées à des fins commerciales.