Cinq start-up du nautisme primées par les French Tech bretonnes

Synergiz, Ino-Rope, Syci, Splashelec et Foil and Co ont été primées par les deux French Tech de Rennes Saint-Malo et Brest+. Deux de ces cinq pépites du nautisme seront accompagnées par le skipper Gilles Lamiré.

Si Bretagne et nautisme sont étroitement liés, le potentiel des innovations dans le domaine de la mer est très loin d’être épuisé. Les French Tech de Rennes Saint-Malo et de Brest+ veulent mettre plus de digital dans cette filière. Au cours du Salon Le Nautic qui ferme ses portes dimanche porte de Versailles à Paris, elles viennent d’organiser un Winch Pitch auquel ont participé 8 jeunes pousses confrontées à un jury composé de cinq professionnels de la mer et de la voile, dont le skipper Gilles Lamiré, qui navigue aux couleurs de la French Tech Rennes Saint-Malo, son principal sponsor.

Deux start-up ont été primées à l’issue de cette séance de présentation. Il s’agit de la société rennaise Synergiz, qui a développé, à partir du casque HoloLens de réalité augmentée de Microsoft, le Holosail dédié aux skippers. « Il leur fournit des informations sur le routage ou la météo, mais aussi les éventuelles anomalies repérées sur les instruments de bord », indique Fabrice Barbin, le dirigeant de Synergiz. « Ce casque, continue-t-il, leur laisse les mains libres. Ils n’ont plus à retourner dans la cabine pour recevoir ces informations sur leur ordinateur. La 3D intégrée va les aider, par exemple, dans l’analyse de la torsion du mât. » Le Holosail est présenté par Fabrice Barbin comme « un véritable outil de prévention et d’optimisation des performances ».

Des solutions à décliner

L’autre gagnant du Winch Pitch est l’entreprise Ino-Rope, installée à Concarneau, qui a créé une poulie à axe en textile nommée « Ino-Bloc », elle est plus légère que les équipements conventionnels tout en pouvant supporter une charge de travail de 6 tonnes. « La commercialisation d’Ino-Bloc démarre dans le nautisme, mais beaucoup d’autres créneaux sont dans la cible, notamment le travail offshore mais aussi le travail en altitude », indique Thibault Reinhart, le dirigeant d’Ino-Rope.

Ces deux lauréats ont gagné une année de collaboration à bord du trimaran de Gilles Lamiré afin de tester leurs innovations au cours de sorties en mer et ce par tous les temps ! Toujours au Salon nautique de Paris, les deux directeurs des French Tech bretonnes ont présenté au public, dans le cadre d’un best-of, les projets de dix autres start-up et sélectionné trois d’entre elles auxquelles ils ont attribué leurs « coups de coeur ». Il s’agit d’une simple reconnaissance sans remise de prix.

Nommée « Syci », la première est spécialisée dans la fabrication d’intérieurs personnalisés de bateaux à partir de relevés scanner 3D. Les panneaux d’habillage sont thermoformés et les pièces de liaison sont moulées par imprimante 3D. Cette nouvelle technologie permet de faire baisser les coûts de production, les délais de fabrication sont plus courts. « Pour ce projet porté par des ingénieurs, une levée de fonds est en cours d’organisation pour un montant de 600.000 euros », précise Florent Vilbert, le responsable marketing de la French Tech Rennes Saint-Malo.

Le second coup de coeur concerne la société Splashelec…

Basée à Brest, elle a développé un système de pilotage de voiliers à partir de joysticks pour que les néophytes et les personnes à mobilité réduite puissent barrer le bateau sans avoir à bouger du poste de pilotage. « Les différents dossiers, continue Florent Vilbert, ont été retenus pour leur degré d’innovation et leur viabilité économique, tous ont identifié de premiers clients. » C’est donc le cas pour le troisième coup de coeur attribué à Foil and Co. Installée à Saint-Cast-le-Guildo (Côtes-d’Armor), cette jeune société d’engineering et de prototypage de pièces en carbone se spécialise dans les foils marins qui permettent aux voiliers de voler sur l’eau. Son ambition : la mise en oeuvre de nouveaux composites pour la production en série de foils de loisirs.

 

Stanislas du Guerny, correspondant à Rennes


Supplément partenaire réalisé et animé par American Express. La rédaction des Echos n'a pas participé à sa réalisation.

Inspirez-vous. Informez-vous


Ne manquez rien
de l'actualité business !

Recevez une fois par mois la newsletter InstinctBusiness.

Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Pour exercer ce droit, contactez : American Express Carte France, GCP, 4 rue Louis Blériot, 92561 RUEIL MALMAISON Cedex. Données collectées à des fins commerciales.