Flotte d’entreprise : 5 conseils pour l’optimiser quand on est une TPE / PME !

Pas simple pour une petite structure – de type TPE / PME – de bien gérer sa flotte d’entreprise. L’exercice est pourtant capital et peut, en cas de choix mal maîtrisé, fortement impacter les finances de la société. Lisez ces cinq conseils pour vous aider à l’optimiser, que vous l’ayez depuis longtemps ou que vous envisagiez de vous y mettre.

1. Faire un état des lieux de la flotte d’entreprise

La marque et le modèle des véhicules sont certes à la discrétion de chaque entreprise, TPE et PME incluses. « Mais gardez à l’esprit qu’en fonction de ce choix, vous pouvez réduire le coût de détention mensuel et diminuer la consommation de carburant ainsi que la Taxe sur les Véhicules de Société (TVS), rappelle le site professionnel aideochoix.com. Aussi (et avant tout) un audit du parc existant s’impose-t-il afin d’évaluer au mieux si les véhicules sont véritablement adaptés aux besoins des salariés. Il n’est pas rare en effet que des mauvais choix – décidés il y a plusieurs années – soient toujours en vigueur. Ou plus simplement que ces contrats LLD (location longue durée) ne correspondent plus aux besoins de la société. Une nouvelle « car policy » peut alors s’avérer nécessaire. Pour réaliser cet audit, il est conseillé de s’en remettre à des spécialistes dans le fleet management (gestion et optimisation de flotte automobile).

2. Garder un œil sur les fournisseurs

Une mise en concurrence des fournisseurs est également indispensable. Il est conseillé, comme le dit le vieil adage, de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Ne pas hésiter donc à consulter d’autres fournisseurs et à se référencer chez plusieurs loueurs. Certaines TPE/PME constatent des différences de coût de 10% pour un même véhicule.

3. Multiplier l’auto-partage

Pour mieux gérer les coûts et contrôler le budget alloué à leur parc automobile, nombre de TPE/PME optent pour l’auto-partage. Un système qui met en commun, entre plusieurs salariés de l’entreprise, certains véhicules ce qui réduit leur temps d’immobilisation. « Les véhicules restent à l’arrêt 95 % du temps », précise en effet la plateforme BtoB mobilitytechgreen.com. Or le coût d’un parc automobile est élevé et représente le 2ème poste de dépense dans les entreprises. L’auto-partage permet ainsi d’optimiser la taille de du parc automobile tout en garantissant les mêmes besoins de déplacements. Certaines sociétés font également le choix de véhicules en libre-service (location à la demande) auprès de prestataires spécialisés, de type Ubeeqo par exemple.

l'autopartage dans une flotte d'entreprise

4. Penser à l’option « tout électrique »

Le choix de véhicules électriques (ou à défaut hybrides) peut s’avérer aussi pertinent, surtout en cas de déplacement en zone urbaine. Pour cause : ces modèles ne consomment pas de carburant et l’électricité est soumise à moins de variations que le diesel. « C’est aussi une bonne initiative pour améliorer l’image de son entreprise », relève expertmarket.fr. De plus en plus de constructeurs étoffent leurs gammes hybride et tout-électrique (dont Renault avec son modèle Zoe).

5. Sensibiliser à l’éco-conduite

Favoriser en interne l’éco-conduite permet aussi d’optimiser sa flotte d’entreprise. Par des stages spécifiques, les salariés apprennent à conduire de manière économique et écologique, notamment en maîtrisant le freinage et la conduite en ville. Une option qui permet de 10 à 15% d’économie de carburant, selon le style habituel de conduite avant la formation. Et offre enfin des économies additionnelles sur les frais d’entretien de vos véhicules (pneus, freins, etc.).


Supplément partenaire réalisé et animé par American Express. La rédaction des Echos n'a pas participé à sa réalisation.

Inspirez-vous. Informez-vous


Ne manquez rien
de l'actualité business !

Recevez une fois par mois la newsletter InstinctBusiness.

Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Pour exercer ce droit, contactez : American Express Carte France, GCP, 4 rue Louis Blériot, 92561 RUEIL MALMAISON Cedex. Données collectées à des fins commerciales.