Optimisation du poste fournisseur : les « best practices »

 

Le poste fournisseur a pris aujourd’hui une dimension stratégique dans l’entreprise. En particulier au sein de structures en pleine croissance et dont le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) augmente. L’optimisation du poste fournisseur est alors indispensable. Sélection des meilleures pratiques.

Optimisation du poste fournisseur : la négociation  » positive « 

En matière d’optimisation du poste fournisseur et de politique d’achat, le diable se cache dans les détails. Dans la plupart des entreprises, un état des lieux précis des pratiques internes permet en effet de réaliser des gains substantiels. Il en va de la bonne gestion globale de la structure, et de son besoin en fonds de roulement (BFR) en particulier. Un audit interne s’impose donc afin, d’abord, de centraliser à l’aide d’un environnement partagé le traitement de tous les comptes fournisseurs et des décaissements opérés. « Une bonne organisation administrative permettra un pilotage de l’entreprise précis », appuie Thierry Goemans, DAF et formateur indépendant

Pour que le BFR soit « calculé au plus juste », il est par ailleurs indispensable d’ajuster son poste fournisseur et de négocier en premier les bons délais de paiement. Un exercice délicat mais toujours possible s’il l’on est prêt à « quelques concessions », relève le même Directeur administratif et financer. « Tous les moyens sont bons dans un environnement concurrentiel, pour autant que les parties se respectent, en tant que partenaires d’affaires ». Etre prêt à augmenter le volume des commandes auprès de tel ou tel fournisseur. Voire à le payer un peu plus. Une bonne négociation facilite à coup sûr la gestion de la trésorerie. « L’important est qu’aucune des parties ne se sente lésée au moment de la poignée de main finale« .

Toutefois, la marge de négociation est relativement faible. En France, les délais de paiement interentreprises sont en effet réglementés et fixés à maximum 60 jours calendaires ou 45 jours fin de mois à compter de l’émission de la facture.

facturation optimisation du poste fournisseur

La maîtrise des coûts

Un suivi précis des volumes des stocks est par ailleurs, un « indicateur-clé primordial pour une entreprise agile », analyse Thierry Goemans. Il permet d’adapter les volumes achetés pour optimiser les quantités à stocker. « C’est le principe du « juste-à-temps » : l’exercice consiste à éviter à la fois le sur-stockage (de la trésorerie immobilisée inutilement) et la pénurie (qui désorganise l’activité et coûte cher quand il faut acheter dans l’urgence) ».

Autre option, encore peu répandue en France : l’affacturage inversé (ou reverse factoring en anglais). Cette solution permet d’améliorer la relation fournisseur en lui proposant, en accord avec une banque ou une société d’affacturage ou en échange d’un escompte, une solution de financement rapide de certaines créances. Une solution à laquelle sont particulièrement sensibles les PME et ETI qui souffrent de tensions de trésorerie. Face à cette situation, les donneurs d’ordre ne souhaitant pas prendre de risque au niveau de leurs approvisionnements ont « cherché à mettre en place un soutien spécifique à leur filière, sans pour autant détériorer leur situation bilancielle (à savoir leurs ratios de BFR et d’endettement) », précise Benjamin Mandjar, experts en optimisation de BFR, dans les colonnes du quotidien Les Echos.

Il convient enfin pour optimiser le poste fournisseur de s’assurer de la qualité des produits et marchandises fournies et à veiller au bon déroulement des livraisons. Ce qui suppose là encore un état des lieux précis des pratiques internes.


Supplément partenaire réalisé et animé par American Express. La rédaction des Echos n'a pas participé à sa réalisation.

Inspirez-vous. Informez-vous


Ne manquez rien
de l'actualité business !

Recevez une fois par mois la newsletter InstinctBusiness.

Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Pour exercer ce droit, contactez : American Express Carte France, GCP, 4 rue Louis Blériot, 92561 RUEIL MALMAISON Cedex. Données collectées à des fins commerciales.