Réalité virtuelle et RH : bienvenue dans la matrice !

La réalité virtuelle et augmentée offre aux entreprises des possibilités infinies pour “capter” de nouveaux profils ou former leurs collaborateurs. Êtes-vous prêt à sauter dans la matrice ? Découverte de cette approche en plein essor.

Longtemps restreintes aux jeux vidéo, la réalité dite virtuelle et augmentée est en passe de toucher bien d’autres secteurs, dont celui du recrutement et des ressources humaines. Grâce aux casques dont ils sont coiffés, les utilisateurs interagissent avec l’environnement artificiel dans lequel ils sont plongés.

De plus en plus d’entreprises ont recours à cette technique. Un nouveau champ des possibles qui leur permet de détecter et d’attirer de nouveaux talents. Ainsi, le cabinet Mazars, qui est spécialisé dans l’audit et le conseil aux entreprises, a confectionné, avec la start-up SmartVR studio, un scénario en réalité virtuelle qui plonge les intéressés dans la peau d’une nouvelle recrue.

La réalité virtuelle, ou l’immersion totale

Tout se passe comme si on y était pour de vrai ! En trois minutes, les candidats découvrent leurs futurs locaux. Ils peuvent aussi avoir un aperçu de la façon dont ils vont passer leur première journée. « Une manière pour Mazars à la fois de se démarquer de ses plus gros concurrents, et aussi de montrer qu’il possède une culture “fun” de l’entreprise », explique Sarah Mariotte-Timarche, la co-fondatrice de SmartVR studio.

 

virtual-reality-1389038_960_720

La réalité virtuelle permet notamment à des groupes comme Thalès de faire connaître leurs autres secteurs d’activités et de les rendre attractifs. Grâce à un module en 3D scénarisé à 360 degrés, les participants vont découvrir que l’entreprise excelle dans le monde des transports. Mais aussi dans celui des télécoms ou encore de l’espace. « Cette immersion sollicite le corps et tous les sens. Elle est bien plus parlante et efficace qu’un long discours », affirme la jeune entrepreneure.

Limiter les erreurs de recrutement grâce à la mise en situation

Alors, simple gadget ou vraie tendance ? « Une vraie tendance qui deviendra incontournable, les entreprises ne pourront plus s’en passer ! », assure Sarah Mariotte-Timarche. La réalité virtuelle peut en effet permettre de réduire le risque d’erreurs sur les recrutements. Par exemple, il est possible d’installer des candidats dans une même pièce et de les mettre en situation dans un monde virtuel. On les amène ainsi à résoudre ensemble une situation, dans l’esprit des “escape game”, ces jeux d’évasion grandeur nature pour adultes.

« Dans ces conditions, les candidats ne peuvent pas se dérober. Ils révèlent ainsi leur véritable ,personnalité » poursuit la jeune femme. De même, cette technologie permet de tester et d’acquérir de nouvelles compétences dans un environnement sécurisé. C’est le cas pour GRTgaz qui forme ses techniciens au moyen de casques de réalité virtuelle.

Dans quelques années, il sera également possible de faire passer l’entretienrealite-virtuelle-draw-man d’embauche dans un lieu virtuel. Recruteurs et candidats se trouveront alors à plusieurs centaines de kilomètres.

Est-ce à dire qu’il n’y aura plus besoin de professionnels du recrutement ? « Bien sûr que non ! assure Sarah Mariotte-Timarche. Les entreprises auront toujours besoin d’experts pour réfléchir aux contenus de leurs programmes virtuels. L’humain est et restera au centre de tout. La réalité virtuelle n’est qu’un support. »

La réalité virtuelle au service des ressources humaines, une technologie qui n’en est qu’à ses balbutiements mais qui promet beaucoup aux entreprises. 


Supplément partenaire réalisé et animé par American Express. La rédaction des Echos n'a pas participé à sa réalisation.

Inspirez-vous. Informez-vous


Ne manquez rien
de l'actualité business !

Recevez une fois par mois la newsletter InstinctBusiness.

Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Pour exercer ce droit, contactez : American Express Carte France, GCP, 4 rue Louis Blériot, 92561 RUEIL MALMAISON Cedex. Données collectées à des fins commerciales.