Les 10 commandements pour une politique achat efficace

Passé un certain stade de maturité, mettre en place et piloter une politique achat s’avère indispensable. Et souvent payant. 10 conseils pour bien maitriser ses coûts.

1. Centraliser

Il est (fortement) conseillé pour gagner en efficacité de réunir en un seul point d’entrée les achats. Une politique qui permet, précise le site spécialisé acheteurs-publics.com, « de savoir ce que dépense l’entité, qui achète, qui sont les fournisseurs de l’entité, lesquels sont les plus importants, le nombre de marchés/commandes passées ». Centraliser ses achats offre souvent l’avantage d’optimiser les coûts de stockage et de transport. Autre argument, non négligeable : en réduisant le nombre d’entrées, la responsabilité est facilement identifiable en cas de situation d’achats problématique.

2. Rationaliser

Regrouper est une chose, faire la chasse au gaspillage en est une autre. Il est essentiel pour éviter tout gâchis ou « surconsommation » d’adopter une politique interne de rationalisation des fournitures (quelles qu’elles soient).

3. Cartographier

Une bonne stratégie d’achats suppose un inventaire précis et continu des stocks. Cette cartographie s’accompagne le plus souvent d’un ciblage en interne des bons interlocuteurs et une segmentation des comptes fournisseurs pour une information claire et transparente.

4. Comparer

Cela peut paraitre une évidence, pourtant de nombreuses entreprises négligent la mise en place d’outils permettant de comparer les tarifs en interne. Il est essentiel, lorsque les achats ne sont pas centralisés en un point, d’investir dans ce type de solutions de contrôle efficaces.

5. Grouper

Tenter de se grouper lorsque cela est pertinent : le groupement de commande entre entité peut permettre de réaliser des économies (temps passé, effet d’échelle, etc.) substantielles. Grouper les achats peut être un levier important pour négocier davantage auprès des fournisseurs.

6. Formaliser

Pour être efficace, une politique d’achats se doit d’être formalisée. Il est indispensable de  » charter  » noir sur blanc une politique d’achat et de mettre à jour toute évolution. Cette formalisation doit être accompagnée d’un plan d’action précis et concret.

7. Partager

Autre levier pour une meilleur performance des achats : le partage des objectifs avec les fournisseurs.  » Incluez-les dans votre politique de développement afin de renforcer vos relations avec eux « , appuie ainsi l’entreprise Spendesk, qui développe des solutions de gestion des achats.

8. Sécuriser

Dans le privé comme dans le public, les achats sont perpétuellement exposés aux  » problématiques contentieuses « , relève acheteurs-publics.com. Les services en charge des achats en interne se doivent de respecter le cadre réglementaire, en particulier celui des appels d’offres.

9. Communiquer

Une politique d’achat doit être impérativement accompagnée d’une politique de sensibilisation du personnel de l’entreprise. Ne pas négliger donc de monter un plan de communication dédié à l’ensemble des salariés.

10. Labelliser

De plus en plus d’entreprises développent une stratégie d’achats innovante et responsable. Pour certaines, cette stratégie est accompagnée d’une politique de labellisation  » développement durable  » et  » circuits courts « .


Supplément partenaire réalisé et animé par American Express. La rédaction des Echos n'a pas participé à sa réalisation.

Inspirez-vous. Informez-vous


Ne manquez rien
de l'actualité business !

Recevez une fois par mois la newsletter InstinctBusiness.

Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Pour exercer ce droit, contactez : American Express Carte France, GCP, 4 rue Louis Blériot, 92561 RUEIL MALMAISON Cedex. Données collectées à des fins commerciales.